C’est une question que tout propriétaire se pose !

Avant tout il faut bien définir son véritable projet. En effet quand on vend son logement c’est pour se loger ailleurs, autrement ou différemment.

Bien souvent on ne choisit pas le moment de vendre, cela intervient soit car on est muté, soit l’on divorce, soit la famille s’agrandit.

L’idée principale est de surtout savoir qu’une fois que j’ai vendu où je vais habiter.

Avec le budget que je vais tirer de la vente, est-ce que cela me permettra de racheter ce que j’ai envie ?

Estimer son bien au juste prix ?

Estimer la valeur de son logement est un exercice compliqué, beaucoup de vendeurs donne une cote affective à leur bien et prenne comme référence des prix de logements mis en vente et non vendus, et bien souvent au-dessus du prix du marché.

A cela, ils intègrent un prix pour leur décoration et d’autres paramètres irrationnels.

Le risque est de sur estimer son bien immobilier est que personne n’appelle sur l’annonce, il n’y aura pas de visite et ne se vendra pas.

Il est important d’avoir une estimation par un professionnel qui viendra directement à votre domicile afin de découvrir votre logement. Il faut savoir que chaque logement est différent de par les expositions, la vue, la disposition des pièces, l’étage, l’état intérieur et extérieur, dans un même immeuble les prix des appartements sont différents.

Le professionnel de l’immobilier vous indiquera un ensemble de référence sur les prix des biens comparables qui ont été vendus récemment, le prix des biens actuellement en vente et donc concurrent à votre logement.

Tout ces éléments permettent de fixer une fourchette de prix pour l’estimation de votre logement.

Ne pas masquer les défauts

Attention il ne faut pas masquer les défauts, mais il faut faire les petits travaux pour mieux présenter votre logement comme remplacer un robinet qui fui, changer une prise électrique casée.

Il faut être transparent afin que l’acheteur potentiel se sente en confiance.

Soigner la présentation de votre logement lors des visites

Pensez à mettre en valeur les atouts de votre bien. Il est important qu’un visiteur puisse se projeter dans les lieux.

La décision d’achat souvent intervient lors des toutes premières minutes de visite. Il est donc dommage que cette première impression soit gâché par un logement mal rangé ou trop chargé en décoration. Faite attention également aux choses qui peuvent mettre mal à l’aise les gens comme la présence de plusieurs animaux de compagnies, ou bien les odeurs de cuisine.

Préparer les documents relatifs au bien en vente

Il est important de préparer les documents liés au bien mis en vente comme les derniers procès-verbaux d’assemblées des copropriétaires, les appels de fond trimestriels de l’année en cours, le décompte des charges annuel, la taxe foncière et les factures d’électricité et de gaz, et aussi faites faire les diagnostics techniques si c’est un bien en copropriété.

Il est essentiel d’avoir ses documents afin que l’acheteur potentiel puisse les consulter et avoir toutes les informations nécessaires pour pouvoir faire son choix en toute confiance et sécurité.

Vérifier le financement

Demander les informations sur le financement de votre acquéreur potentiel afin de pas vous engager si ce financement n’est pas solide. Vous risquez de perde plusieurs semaines si celui si se voit refuser son prêt immobilier.

 

Bonne vente !